La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Bruits nocturnes

Posted 7/9/2018

Dans un grenier aux poutres séculaires. vidéo 

Le bruit de la nuit, qui résonne de son silence sous la vieille charpente. Grincement de ce vieux plancher qui se mêle aux hululements d'une chouette lointaine.

Attente rythmée par le crissement obsédant des grillons.

Attente de ma main que tu sais toute proche, juste derrière toi.

Tes mains s'agrippent sur la corde nouée à tes poignets, tendues sur cette vieille poutre centenaire.

Tes reins se cambrent pour t'offrir à ton désir.

Désir insensé.

Désir des sens.

Désir de désirer.

Désir dans l'attente de cette main, que tu désires sentir sur toi, sentir claquer. Sur tes fesses. Offertes. À ton désir. Au mien.

Temps qui semble s'arrêter. Pour laisser le temps de sentir dans un courant d'air furtif ma main qui prend vitesse. Pour venir claquer ta fesse. Dans un bruit claquant. Celui de la fessée que tu désires, que je t'offre.

Plaisir insensé et indécent de voir ton corps se cambrer. Deviner un cri de plaisir retenu qui sort de ta bouche que je désire embrasser.

Temps qui reprend son cours, au rythme des bruits nocturnes qui nous enveloppe. Temps qui créé le désir de l'attente. Du désir de ressentir encore une fois ce plaisir. La deuxième claque percute cette attente. Laisse sa marque sur tes fesses offertes.

Ton corps se tord, suspendu à cette corde rouge. Plaisir de t'offrir à ton désir de femme, de m'offrir ton corps, tes fesses, à cette fessée.

Le temps se rythme, au rythme des fessées qui viennent claquer sur tes fesses qui se cambrent, de plaisir, de désir.

Ta peau rougie. Tu ne sais plus si tu dis "encore" ou "embrasse moi"

Tu sens mes lèvres se glisser sur tes fesses. Ma langue venir apaiser ton feu.

Les mains venir caresser tes cuisses.

Tu sens mon corps venir se lover contre toi. Les mains caresser ta poitrine. Mon souffle se glisser dans le creux te ton épaule. Remonter sur ta joue naissante. Se glisser, chercher tes lèvres. Se mêler à ton souffle. Glisser la langue sur tes lèvres pour les humecter, te désaltérer avec mon amour.

T'embrasser.

Te caresser

Me glisser à nouveau entre tes fesses. Pour offrir cette fois ci la caresse délicieuse de ma langue là où je sens ton désir de femme.

Entre ces fesses, où je glisse mes baisers.

Baisers de plaisir où je sens cette odeur entêtente. Cette odeur de femme, que j'aime. Qui m'attire. Me lie à elle.

Plaisir débridé. Qui me font te délier.

Pour que tu puisses t'offrir pleinement à mes caresses. Ne sachant plus où faire courir ton plaisir.

J'aime ce flot qui s'est écoulé de toi, que tu m'offres. Que je goûte avec un plaisir divin d'homme, aimé.

Goût de l'amour. Délice d'amour.